Flag fr_FR L’actualité transfrontalière

Vers une mise en réseau des observatoires transfrontaliers

Vers une mise en réseau des observatoires transfrontaliers

Le 26 juin 2019, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a accueilli, avec l’appui de la MOT, une nouvelle réunion du Comité Stratégique transfrontalier sur l’observation (CST).

Plusieurs institutions étaient présentes : la Commission européenne, le programme ESPON, le Ministère allemand de l’Intérieur, de la Construction et du Territoire, le BBSR (Allemagne), l’INSEE1, des représentants du Luxembourg, de la Suisse et de l’Italie ainsi que plusieurs observatoires transfrontaliers locaux2 et des agences d’urbanisme frontalières3.

La réunion a permis de présenter la brochure « France-Allemagne, l’observation transfrontalière au cœur de l’Europe », publiée suite à la signature du Traité d’Aix-la-Chapelle, par le CGET et le Ministère allemand, afin de rendre compte de l’expérience franco-allemande et d’en étendre la portée à l’échelle européenne.

Le Ministère allemand a présenté ses priorités dans la perspective de la présidence allemande de l’UE au 2ème semestre 2020, et les projets pilotes concernant l’observation transfrontalière.

Le CGET a présenté son projet de « Carrefour des observatoires » visant à mettre en réseau les observatoires locaux en France et aux frontières françaises.

Les observatoires transfrontaliers sur le Nord lorrain et le Grand Genève ont présenté leur expérience et souligné leurs  besoins en matière d’observation transfrontalière.

La DG REGIO a quant à elle rappelé son objectif de rapprocher les programmes européens des stratégies de développement de chaque territoire4, et a annoncé le lancement d’une démarche de recensement des observatoires transfrontaliers en Europe5.

Qu’est-ce que le Comité Stratégique transfrontalier sur l’observation (CST) ?
Créé en 2013 à l’initiative du CGET, le CST réunit les représentants des ministères en charge de l’aménagement du territoire de la France et de ses voisins, ainsi que leurs instituts statistiques. Plus d’infos.

1 A noter, deux pages consacrées aux territoires transfrontaliers dans le rapport d’activité 2018 de l’INSEE.
2 Le SIG Grande Région, l’Observatoire interrégional de l’emploi, GéoRhena, l’OSTAJ et l’Observatoire transfrontalier du Grand Genève ou l’Observatoire Transpyrénéen du Changement Climatique.
3 Strasbourg, Pau-Bayonne, Longwy et Mulhouse.
4Plus d’infos
5Plus d’infos – répondre au sondage

Retour à la liste

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces marqueurs HTML et les attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

cinq + 15 =