Flag fr_FR Emplois transfrontaliers en Alsace : les exemples de SIEMENS et de Europa Park.

Chez Siemens à Karlsruhe : 300 salariés alsaciens

L’entreprise d’électronique SIEMENS basée à Karlsruhe compte 300 alsaciens parmi ses 4.300 salariés. Une opportunité pour les travailleurs frontaliers du nord du département du Bas-Rhin : en effet la grande taille de l ‘entreprise allemande leur permet de profiter d’importantes perspectives en terme de  plan de carrières et des échanges interculturels. La société met également en place des créneaux pour faire du sport et met à disposition son propre jardin d’enfants pour ses salariés.

Contact : www.automation.siemens.com

Chez Europa Park à Rust :  : 1.800 employés d’Alsace

Le 1er parc d’attraction allemand compte 1.800 salariés alsaciens et compte 42 nationalités différentes parmi son personnel. La maîtrise de la langue française est un atout car 25 % des visiteurs sont français, et 21 % sont Suisses. La maîtrise de la langue allemande, ou au moins de l’alsacien, et des notions d’anglais s’avèrent également importants pour communiquer entre collègues, qui pour une grande part sont des employés saisonniers.

Contact : www.europapark.de

Source : Dernières Nouvelles d’Alsace du 24/11/2015

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces marqueurs HTML et les attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

17 + 20 =