Flag fr_FR 30 ans de coopération transfrontalière entre le Palatinat du Sud, le Mittlerer Oberrhein et l’Alsace du Nord

Le GECT Eurodistrict PAMINA en fête !

Ils sont venus nombreux et avaient de bonnes raisons de célébrer ! Près de 200 personnes, représentants actuels, anciens membres, partenaires de projet et amis du GECT Eurodistrict PAMINA, ont célébré le 12 décembre le 30ème anniversaire de la coopération transfrontalière entre les trois territoires du Palatinat du Sud, du Mittlerer Oberrhein(MI) et de Nord-Alsace (NA).

Cette soirée festive a été l’occasion de faire le bilan des succès et des projets des trois dernières décennies, mais aussi de donner une perspective sur les objectifs futurs du GECT Eurodistrict PAMINA.

 D’un projet pilote européen à une institution transfrontalière majeure

Christian Gliech, maire de la ville de Wissembourg, s’est montré heureux que PAMINA soit revenu à ses origines avec cette cérémonie au centre culturel « La NEF » à Wissembourg. Car c’est à Wissembourg, le 12 décembre 1988, qu’a été signée la « Déclaration d’intention de Wissembourg pour un programme d’action transfrontalier ». Ce fut le point de départ des huit premiers projets pilotes financé par l’Union européenne et de l’ouverture de l’instance transfrontalière PAMINA, aujourd’hui appelé INFOBEST, dans les locaux de la douane ». Plus de 320 projets transfrontaliers ont été réalisés, ainsi que neuf réseaux de multiplicateurs tels que l’Association touristique Vis-à-Vis (1990), l’Université populaire PAMINA (1997) et la Commission de foot PAMINA (2011). Depuis l’introduction des micro-projets, plus de 40 micro-projets INTERREG ont été réalisés. En tout, plus de 45 millions d’euros de fonds européens ont été accordés à l’espace PAMINA. Ce nombre important de projets montre à quel point la région transfrontalière s’est développée au fil des années et que l’Eurodistrict PAMINA est devenu un interlocuteur central de la coopération transfrontalière à tous les niveaux.

Un simple regard sur le programme a montré le rôle central que l’Eurodistrict PAMINA a joué au cours des décennies dans ses trois régions. Rolf Mafael, Ambassadeur, Représentant permanent de la République fédérale d’Allemagne auprès du Conseil de l’Europe et Consul général à Strasbourg, Anne Sander, Membre du Parlement européen et Présidente du Groupe de travail sur la coopération transfrontalière au Parlement européen, Michael Roth, Ministre adjoint aux affaires européennes au Ministère fédéral des Affaires étrangères, Winfried Hermann, ministre des Transports du Land Baden-Württemberg, Daniela Schmitt, secrétaire d’Etat au ministère de l’Economie, des Transports, de l’Agriculture et de la Viticulture du Land Rhénanie-Palatinat et Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin, ont tous applaudi ce travail pionnier et la coopération de confiance.  C’est cet esprit de précurseur et la confiance mutuelle qui ont jeté les bases des succès communs dans l’Eurodistrict PAMINA au cours des 30 dernières années.

Une cérémonie en l’honneur des « Pères fondateurs de PAMINA »

Une attention particulière a été accordée aux trois pères fondateurs de la coopération transfrontalière dans l’espace PAMINA, à savoir Daniel Hoeffel, Dietrich Schmidt et Hans Kistenmacher. Rémi Bertrand, Président de l’Eurodistrict PAMINA, et Patrice Harster, Directeur Général, leur ont décerné la « Médaille d’Or PAMINA » afin de rendre hommage à leur mérite et de témoigner de la reconnaissance pour la coopération transfrontalière dans l’Eurodistrict PAMINA. C’est grâce à la coopération infatigable et à l’engagement personnel de ces trois pionniers, souligne Patrice Harster, que nous pouvons faire ce soir un bilan très positif des 30 ans.

Le partenariat de 15 ans de l’Eurodistrict PAMINA avec l’Eurorégion polono-tchèque Slansk Cieszynski – Tesinske Slezsko a également été honoré, dans lequel, en plus des projets réalisés conjointement, les échanges avec les autres régions frontalières jouent un rôle important. Le directeur général de l’Eurorégion, Bogdan Kasparek, a souligné l’importance des échanges entre les régions frontalières de différents pays et l’amitié fructueuse qui s’est développée entre l’Eurorégion et l’Eurodistrict au cours des années.

 

Avec une vision claire de l’avenir

Rémi Bertrand s’est réjoui de pouvoir présenter les perspectives d’avenir de l’Eurodistrict PAMINA à l’issue de la cérémonie. Car, selon lui, les prochains défis vont arriver rapidement. La coopération transfrontalière repose sur une politique des petits pas mais elle nécessite également des qualités d’anticipation et de créativité au vu des législations évolutives qu’elles soient nationales ou européennes. Rémi Bertrand conclut en précisant que « la frontière ne doit pas représenter un frein mais un facteur de croissance et de développement».

La soirée était accompagnée par un groupe de musiciens allemands et français issus d’un des projets du Réseau des Jeunes PAMINA, le Red Horse Festival. Ils avaient mis sur pied un programme spécial pour la célébration de l’anniversaire.

Photos
Discours
Documentation
Vidéos

Claude STURNI, Président de la Communauté d’agglomération de Haguenau:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces marqueurs HTML et les attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

1 × 1 =